Cours #205 : Les Pierres d'Affutage

On arrive a faire beaucoup de choses avec les pâtes d'affûtage et même à redresser des situations perdues d'avance.

En général, avant d'utiliser des procédés trop radicaux, nous conseillons d'utiliser au maximum les méthodes douces d'affûtage par l'utilisation de pâtes et/ou de cuirs nus. Ceci dans l'esprit de ne pas trop diminuer le rasoir par des aiguisages trops fréquents à la pierre.

Ne posez donc jamais un rasoir neuf sur une pierre, c'est bien souvent inutile et vous risquez de faire plus de dégat que de bien au rasoir.

Maintenant, si après plusieurs séances d'affilage sur pâte puis cuir nu, nous n'arrivons toujours pas à avoir un rasoir suffisament tranchant et doux, il nous faudra bien nous résoudre à utiliser des méthodes plus agressives. Mais cela doit rester l'exception...

Pour l'aiguisage de rasoirs, on veillera à utiliser des pierres à eau. Il existe bien des pierres à pétrole ou à huile mais franchement, entre les odeurs et les goutes d'huile sur le plan de travail, nous n'en voyons pas beaucoup l'intérêt, d'autant que cela n'apporte pas un grand plus.

On divise les pierres en 2 grandes catégories:

A. Les pierres naturelles

Ces pierres sont extraites de carrières. On en retrouve de tous types, formes et grains variés. La plus célèbre reste sans doute la pierre de coticule extraite dans la région de Vielsalm en Belgique.

Les pierres naturelles présentent l'intérêt d'être généralement abordables sauf pour les grains les plus fins.
On peut très souvent les utiliser directement en les mouillant avec un peu d'eau.

Certaines demandent l'utilisation d'un bout afin de produire - par frottement du bout sur la pierre - un lait contenant la matière abrasive.
Plus le lait est épais, plus l'abrasion est importante sur le métal.

Gardez à l'esprit que la pierre reste une matière naturelle. Il est donc probable que le grain ne soit pas constant sur toute la surface de la pierre.

B. Les pierres synthétiques

Les pierres synthétiques présentent l'intérêt principal d'avoir un grain constant. Cela permet de travailler à un niveau d'abrasion très précis.
Certaines pierres doivent être immergées dans l'eau durant plusieurs minutes avant de pouvoir être utilisées.

On mesure le niveau d'abrasion en Grit, ce qui correspond à la taille maximale des abrasifs présents dans la pierre.
Plus le grit est élevé, plus la pierre est fine.

Comme pour le ponçage du bois, plus vous utilisez de grains intermédiaires, moins vous devrez passer de temps entre chaque grain.
Par contre, si vous faites un grand saut dans la granulométrie utilisée, vous devrez passer plus de temps sur le grain plus petit.

Pour pouvoir effectuer toutes les tâches sur un rasoir, de la restauration à l'aiguisage et même le polissage, on veillera à se munir d'une série de pierres. Voici un tableau des différentes pierres et de leur utilisation:

Grit
Utilisation
Comparaison
220
Grosses restaurations ou redressement d'un fil
1000
Début de création du biseau
4000
Affinage du biseau et création du tranchant
8000
Premier polissage grossierPâte verte
10000
Second polissage plus finPâte rouge
16000
Troisième polissageBiodiam 1 micron
30000
Polissage ultimeBiodiam 0,25 micron

Vous constaterez que l'on a associé les pierres aux pâtes d'affutage, mais la comparaison ne s'arrête pas là:

Les pierres permettent de travailler plus vite car la quantité de matière abrasive sur une surface donnée est bien plus importante.
Il est également à noter que l'on travaille fil en avant sur une pierre, ce qui est impossible à faire sur des cuirs enduit de pâte. Il en résulte la création d'un fil beaucoup plus net et obtenu plus rapidement qu'avec des pâtes.

Ne perdez cependant pas de vue que les prix des pierres est bien plus élevé en comparaison des pâtes.