Trilogie du rasage - Episode #2 : Se raser

Depuis la nuit des temps, l'homme a inventé toutes sortes d'outils pour se débarrasser des poils qui encombrent son visage. Chaque instrument a ses avantages et ses inconvénients, l'important est de trouver celui qui vous convient au quotidien sans vous blesser ou vous irriter outre mesure.

Les adeptes du rasage électrique mettent souvent en avant le gain de temps qu'il procure. Mais à quel prix ?
Et nous ne parlons pas ici du prix de l'appareil mais bien des conséquences sur votre peau. Irritations et échauffements sont fréquents pour un résultat souvent médiocre il faut bien l'avouer. Pour les plus exigeants, l'industrie a développé quelques merveilles technologiques à 12 lames parfois vibrantes.
Ces rasoirs permettent un rasage de bien meilleur qualité. Mais à quel prix ? Et nous parlons cette fois tant des gênes causées au niveau de la peau que du prix demandé pour ces outils du 21ème siècle. Poils incarnés, rougeurs et irritations excessives exigent souvent l'abandon du rasage quotidien pour ne finir par se raser que tous les 2 ou 3 jours histoire de laisser reposer la peau.

Sachez qu'il est tout à fait possible de se raser de très près tous les jours sans pour autant s'irriter la peau. Pour ce faire, il faut procéder par méthode et utiliser les bons outils comme dans votre travail quotidien.

On a souvent tendance à négliger la phase de préparation, mais sachez qu'une barbe bien préparée permettra de vous raser tout en douceur, épargnera vos lames et irritera moins votre peau. Ces quelques minutes perdues vous éviteront pas mal de soucis tout au long de la journée.

Utilisez un blaireau ! Par son action mécanique, le blaireau va enduire le poil de savon, d'humidité et de chaleur afin d'en attaquer la couche externe pour la ramollir. Il va également éliminer les cellules mortes de votre visage et stimuler la peau.

Savon, crème, gel ou bombe importe peu. L'essentiel est d'utiliser un produit de qualité. Privilégiez les produits à base d'huile plutôt que de glycérine. Un bon savon ou une bonne crème à raser peuvent durer de 4 à 6 mois !
Faites vos calculs et vous verrez qu'investir dans un blaireau peu vite s'avérer non seulement bénéfique mais très rentable.

Enfin, sachez que plus il y a de lames sur un rasoir, plus vous ferez de passes sur votre peau. Ce nombre de passes peut irriter les peaux les plus sensibles et causer rougeurs et démangeaisons. De plus, les rasoirs multi-lames ont tendance à tirer le poil avant de le couper. Le poil se rétracte alors sous la peau. Les soucis surviennent plus tard, lorsque le poil qui ne repousse pas parfaitement droit s'incarne dans la peau.

Et Dieu (Jean-Jacques Perret) inventa le rasoir rabot à une seule lame ! Cet outil économique permet de se raser parfaitement, de près et sans irritations excessives. Parce qu’il n'a qu'une seule lame, il lui est mécaniquement impossible de tirer sur le poil mais  le coupe au ras de la peau. Il limite ainsi la formation de poils incarnés.
Grâce à son unique lame, il limite le nombre de passes et irrite donc moins la peau.
Par contre, ne transigez pas sur la qualité des lames, essayez-en plusieurs et forgez-vous votre propre avis.

La règle d'or pour bien utiliser un rabot est de ne jamais pousser, laisser faire le poids du rasoir.
Ne jamais essayer d'ôter tout le poil en une seule passe mais bien de le recouper sous un angle différent après avoir remis de la mousse sur votre visage. Ainsi utilisé, vous arriverez sans effort à vous raser de près, sans irritation et sans poil incarné.

Vous voulez en savoir d'avantage ? Ne manquez pas notre article à paraître la semaine prochaine.
Nous y parlerons « après rasages » et autres produits qui peuvent vous soulager après cette agression qu'est le rasage